Babouche et babouches,
chaussons, pantoufles et mules en cuir. Babouches marocaines cousues à la main.
Qualité Babouche BBF*
fabriquées à l’ancienne
Entreprise Française en ligne depuis 2008
*marque déposée

Accueil / Le Blog Babouche BBF / Babouche : Sauvegardons l’artisanat marocain, un savoir-faire ancestral unique.

Babouche : Sauvegardons l’artisanat marocain, un savoir-faire ancestral unique.

La fabrication de chaussons et babouches au Maroc :

Maroquin : peau de chèvre, de mouton, tannée et teinte,
Marocain : Personne née au Maroc

Depuis la crise du Covid, les métiers d’art, partout dans le monde se voient confrontés à une concurrence industrielle encore plus accrue et trop souvent inégale.
La sauvegarde de l’artisanat au Maroc et notamment la préservation des métiers anciens spécifiques tels que le métier de maroquinier , babouchier, teinturier, couturier, tisserand, est l’enjeu supplémentaire, d’aujourd’hui.

Derrière les savoirs et les techniques marocaines, ce sont surtout, des hommes et des femmes, qui, depuis des siècles ont pérennisé et attribué au Royaume du Maroc, ses lettres de noblesse.
Le Maroc brille de mille facettes, par son artisanat, sa cuisine, et entre autres, son travail du cuir incomparable sur la planète.


Depuis ces temps anciens, des générations de familles d’artisans, aujourd’hui menacées, ont transformées et modelées des peaux tannées en chaussure artisanale, en chausson ou en babouche.(s)


Ces créateurs de souliers ont œuvré et pensé tout d’abord, en terme de moyens, d’esthétisme, de praticité, de confort, d’adaptabilité et de résistance à la marche, telle une évidence !

Puisque nos pieds sont les premiers membres à être en contact avec le sol, notre Terre-Mère à tous.


Philosophiquement parlant,
le propre de l’artisanat
est de savoir
donner ,

du sens
à l’œuvre,

et à la chose créée !

BBF-S.G
  • Apprécier les nobles matières naturelles et leurs spécificités,
  • Connaître et distinguer la valeur intrinsèque de celles-ci
  • Estimer un processus de fabrication, des techniques & des outils
  • Imaginer le temps et les étapes jusqu’à la finition d’un ouvrage
  • Intégrer dans une vision Humaniste le nombre de partenaires engagés
Sauvegarde de l ‘artisanat
  • Reconnaître les talents et les savoirs-faire inhérents aux régions et aux cultures (Unesco)
  • Savourer la qualité différentielle de créations artisanales, par définition unique, dans un usage pérenne au quotidien
  • Retrouver le plaisir d’une “consommation responsable et durable”
  • Savoir-Être raisonné, décroissant, engagé et averti
  • Ajuster son système de valeur à la réalité

On nous parle de sauver la planète
Belle et bien déjà cabossée,
mais rien est vraiment net,
depuis que l’industrie s’ est engouffrée
dans les discours.
La chimie a remplacé
les matières, les pigments et les couleurs,
uniformisé les êtres, les modes, les goûts, et les saveurs…
Et depuis, on nous ment sur le système de valeur…


L’artisan justement de ses mains,
travaille d’arrache-pied, via son imaginaire,
ses propres matières et ses propres pigments.
Il n’ est point culotté et il ose affirmer
devant les « Grands » qui voudrait lui ôter,
son patrimoine immatériel culturel*
jusqu’à même ses pantoufles, ses babouches :

planète a sauver

« L’humain, est l’axiome de l’art,
alors arrête ton char,
Industrie toute puissante,
le travail n’est pas fait pour tuer
la planète et marcher sur les âmes
mais pour vivre dignement

sur cette terre à sauver ! »

La sauvegarde de l’Artisanat au Maroc, qu’est ce que ça veut dire ?